"Quelque chose qui donne un cancer ne peut pas être bénéfique", dénoncent les dermatologues

"Quelque chose qui donne un cancer ne peut pas être bénéfique", dénoncent les dermatologues


faire cesser l'exposition de la population aux UV artificiels", dans des cabines de bronzage, devant le risque de cancer "avéré". Une alerte de plus qui réjouit Luc Sulimovic, président du Syndicat national des dermatologues-vénérologues pour qui "quelque chose qui donne un cancer ne peut pas être bénéfique"." data-reactid="22">L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) demande, dans un avis publié mercredi 10 octobre, "aux pouvoirs publics de prendre toute mesure de nature à faire cesser l'exposition de la population aux UV artificiels", dans des cabines de bronzage, devant le risque de cancer "avéré". Une alerte de plus qui réjouit Luc Sulimovic, président du Syndicat national des dermatologues-vénérologues pour qui "quelque chose qui donne un cancer ne peut pas être bénéfique".

franceinfo : Qu'est ce qui rend le bronzage artificiel si dangereux ?

Luc Sulimovic : Les deux sont dangereux [naturel et artificiel]. Il y a un côté addictif dans le bronzage et dans les UV artificiels. On le sait, et nous nous battons, nous, les dermatologues, pour dire que c'est dangereux et que ça peut donner des cancers de la peau.

C'est un soin de bien-être selon les professionnels du bronzage en cabine. Que répondez-vous ?

Entre le soin de bien-être éventuel et le cancer de la peau, je crois que le choix est vite fait. Nous attendons depuis des années que les politiques prennent les décisions nécessaires. Nous avons alerté, nous avons été auditionnés pour qu'on puisse interdire ces UV artificiels. Il est très important que ce soit interdit parce que cela fait monter le taux de cancer et notamment de mélanome. C'est un problème de santé publique.

Est-ce qu'en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi





Source
L'article "Quelque chose qui donne un cancer ne peut pas être bénéfique", dénoncent les dermatologues est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source