des professeurs du lycée français de Madrid redoutent de devoir rentrer en France

des professeurs du lycée français de Madrid redoutent de devoir rentrer en France


À la veille du sommet de la Francophonie à Erevan en Arménie, où Emmanuel Macron doit se rendre jeudi 11 et vendredi 12 octobre, parents d'élèves et enseignants du français à l'étranger espèrent être entendus par le gouvernement. Le budget de l'État pour l'enseignement de la langue française à l'étranger a chuté de 8 %. L'inquiétude se ressent notamment au lycée français de Madrid.

Huit postes supprimés

, explique Jean-Baptiste Ribet, professeur de maths et représentant du SNES-FSU. "Ces collègues ont les capacités académiques pour enseigner, mais le métier de l’enseignement, un peu artisanal, s’apprend en faisant. Ce sont donc des collègues que l’on doit accompagner pour s’assurer qu’ils soient opérationnels dès le (...)" data-reactid="24">L'établissement, qui s'étend sur 10 hectares dans la capitale espagnole, est l'un des plus grands au monde : 4 000 élèves, dont 70 % d'étrangers qui parlent parfaitement français. Le nombre d'élèves augmente tous les ans, mais paradoxalement, les subventions de l'État baissent. À Madrid, cela s'est traduit par la suppression de huit postes de titulaires. Ils ont été remplacés par des contrats locaux, des emplois auxquels on peut postuler, sans formation spécifique. "En mathématiques, on a recruté un jeune ingénieur, et en histoire-géo, un jeune étudiant qui n’a pas encore d’expérience", explique Jean-Baptiste Ribet, professeur de maths et représentant du SNES-FSU. "Ces collègues ont les capacités académiques pour enseigner, mais le métier de l’enseignement, un peu artisanal, s’apprend en faisant. Ce sont donc des collègues que l’on doit accompagner pour s’assurer qu’ils soient opérationnels dès le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi





Source
L'article des professeurs du lycée français de Madrid redoutent de devoir rentrer en France est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source