"Keep A Little Soul", la première chanson posthume de Tom Petty

"Keep A Little Soul", la première chanson posthume de Tom Petty


Une chanson enregistrée avant 1982


"Keep A Little Soul" fera partie d'un coffret de quatre CD baptisé "An American Treasure", dans les bacs des disquaires le 28 septembre.
 " data-reactid="23">La chanson "Keep A Little Soul", où Tom Petty est à la guitare, a été retrouvée parmi des enregistrements précédant l'album "Long After Dark", sorti en 1982 et resté connu pour le recours rare du rockeur à des synthétiseurs.

"Keep A Little Soul" fera partie d'un coffret de quatre CD baptisé "An American Treasure", dans les bacs des disquaires le 28 septembre.
 

Selon Adria et Dana Petty, respectivement la fille et la veuve de l'artiste, le coffret couvre les quatre décennies de la carrière prolifique de Tom Petty. Le chanteur des Heartbreakers, dont des morceaux tels que "I Won't Back Down" ou "Free Fallin" avaient fait le succès, a été emporté en octobre 2017 par une overdose de médicaments, incluant des opiacés, dans sa résidence de Malibu en Californie.

"Il était beaucoup plus cool que ce que les gens imaginent"

Le coffret est une oeuvre commandée par la famille du chanteur, en particulier Dana et Adria. Il s'agissait d'après cette dernière, interviewée par CBS, "de chansons dont nous sentions tous qu'elles disaient vraiment quelque chose de mon père". "C'est vraiment étrange de perdre quelqu'un comme lui", poursuit-elle. "Il était beaucoup plus cool que ce que les gens imaginent... et je pense que beaucoup d'entre eux pensent déjà qu'il était plutôt cool."

Retrouvez cet article sur Culturebox.fr

"Keep A Little Soul", la première chanson posthume de Tom Petty
Francofolies : Véronique Sanson ouvre le bal avec Stephen Stills
Pari perdu : le métro bruxellois diffuse "Allez les Bleus" de Johnny Hallyday
Arctic Monkeys à Fourvière : un concert complètement foot et de belles surprises





Source
L'article "Keep A Little Soul", la première chanson posthume de Tom Petty est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source