« Il y avait un tel équilibre qu’on se demandait comment ça pouvait se terminer »


Parce que la France est restée bien en place. Elle ne souffre pratiquement plus. Elle refuse le jeu mais elle le fait bien, en assurant les phases tactiques, notamment les coups (…)

A lire aussi





Source


L'article « Il y avait un tel équilibre qu’on se demandait comment ça pouvait se terminer » est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source