« Perturber les épreuves du bac, ce n’est pas défendre le service public », estime Elisabeth Borne


La ministre des Transports est également revenue sur la réforme. Elle assure qu’elle a eu lieu dans un climat de concertation et que les amendements des syndicats ont été pris en compte. Le gouvernement entend maintenant préparer les accords de branches, pour amorcer l’ouverture à la concurrence. Les partenaires sociaux se réuniront au ministère des Transports à partir de vendredi. Lundi, députés et sénateurs sont parvenus à une version commune du projet de loi de réforme ferroviaire. L’adoption définitive devrait suivre cette semaine.

A lire aussi





Source


L'article « Perturber les épreuves du bac, ce n’est pas défendre le service public », estime Elisabeth Borne est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source