Toute la presse ne va pas mal, regardez J'aime lire

Toute la presse ne va pas mal, regardez J'aime lire


Plus de quarante ans après sa création, le mensuel destiné aux 7-10 ans continue de plaire aux enfants (et à leurs parents).

En France, à un rythme quasi hebdomadaire, on a droit à des émissions ou des articles effrayants sur nos enfants intoxiqués par les écrans. Alors concentrons-nous sur une bonne nouvelle: sur les cinq dernières années, la diffusion payée du magazine J'aime lire est en augmentation, selon les chiffres de l'ACPM (l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias, que l'on pourrait rebaptiser «les pompes funèbres de la presse»).

On en vend environ 137.000 exemplaires par mois, contre 122.000 en 2013, et on estime qu'il passe entre les mains de deux millions et demi d'enfants par mois (chiffres Ipsos). Comment expliquer la pérennité d'un magazine s'intitulant J'aime lire et non pas J'aime appuyer sur le bouton central de la tablette?

Pas de journalistes à la rédac

Il y a quelques années, déjà fascinée par la permanence du succès de J'aime lire en pleine crise de la presse, j'étais allée m'incruster dans la rédac. J'avais caressé le rêve secret de découvrir que la rédaction de J'aime lire était constituée d'ivrognes renversant leur bouteille de whisky sur des piles de best of de Tom-Tom et Nana et faisant des blagues salaces sur la sexualité de Bonnemine.

«J'aime lire» fête ses 40 ans : le magazine culte raconté par ceux qui l'ont écrit ou dessiné https://t.co/JyZ78vOcQA pic.twitter.com/zopxfcc91f

Bonnemine, dont on notera que l'évolution trahit quand même un gros problème d'usage de stupéfiants.

En réalité, il n'y a pas de journaliste à J'aime lire -peut-être la clé du succès? (Étant moi-même journaliste, j'ai de facto le droit inaliénable de me foutre de la gueule de ma profession.) La majorité des salariées et salariés de J'aime lire vient de l'édition, à l'image de la rédactrice en chef de l'époque que j'avais rencontrée, (...) Lire la suite sur Slate.fr





Source
L'article Toute la presse ne va pas mal, regardez J'aime lire est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source