après le road trip de Cohn-Bendit, sortez vos mouchoirs pour Capharnaüm

après le road trip de Cohn-Bendit, sortez vos mouchoirs pour Capharnaüm


«Danny le Rouge» présentait ce jeudi La Traversée, un film documentaire coréalisé avec Romain Goupil pour célébrer les cinquante ans de mai 68. La réalité virtuelle s'est incrustée sur la Croisette. Le film de la Libanaise Nadine Labaki égare, entre pleurs et palme d'or.

Jour 10, 9h30. Sur la terrasse UniFrance, Aïssa Maïga et quinze comédiennes noires lèvent le poing au ciel. Après une montée des marches aussi dansante que symbolique la veille, ce collectif dénonce dans un livre-manifeste Noire n'est pas mon métier la mauvaise représentation des actrices de couleur dans le cinéma français. Sur la Croisette, cette année aux couleurs du mouvement Time's Up, le message est bien passé.

Même passion de l'engagement, dans un autre style, chez Daniel Cohn-Bendit, qui venait fêter les cinquante ans de mai 68 avec un documentaire coréalisé avec Romain Goupil: La Traversée. Un road-trip de 15.000 km aux accents politiques, forcément, présenté en hors-compétition. Les deux anciens «trotskards», comme ils se nomment, y parcourent les routes de France pour venir à la rencontre des «petites gens» et recueillir leurs avis sur quelques sujets actuels, l'Europe en premier lieu et la crise migratoire.

» LIRE AUSSI - La Traversée: Dany et Romain s'autocélèbrent

Se succèdent à l'écran des producteurs laitiers, dockers bretons, pêcheurs manchois, des infirmiers commentant la réforme hospitalière, des footballeurs amateurs (on connaît la passion de «Dany le Rouge» pour le ballon rond), ou une hôtesse d'accueil d'un centre pour migrants Porte de la Chapelle... Tous les bords y passent. On en profite pour disséquer la beauté du geste artisanal français: rouler un croissant, assommer un poisson... Mais les deux vadrouilleurs ne s'adressent pas qu'aux anonymes: à la terrasse d'un café, ils chahutent Robert Ménard sur sa volte-face politique, des Reporters sans frontières à la Mairie de Béziers.

Daniel Cohn-Bendit se met en scène, (...) Lire la suite sur Figaro.fr

La Traversée: Dany et Romain s'autocélèbrent 
Cannes 2018: hommes en lutte 
Cannes 2018, jour 10: les deux coups de projecteur 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro





Source
L'article après le road trip de Cohn-Bendit, sortez vos mouchoirs pour Capharnaüm est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source