"L'allongement de la durée de rétention pose un vrai problème"

"L'allongement de la durée de rétention pose un vrai problème"


, a estimé Pierre Henry, le directeur de l'association France Terre d'Asile, lundi 16 avril sur franceinfo, alors que l'Assemblée nationale commence à examiner le projet de loi sur l'asile et l'immigration. Le texte controversé prévoit notamment l'allongement de la durée maximale de rétention pour les étrangers en attente d'expulsion et la réduction du délai d'appel pour les déboutés notamment." data-reactid="22">La France doit "s'interroger sur le dispositif de rétention", a estimé Pierre Henry, le directeur de l'association France Terre d'Asile, lundi 16 avril sur franceinfo, alors que l'Assemblée nationale commence à examiner le projet de loi sur l'asile et l'immigration. Le texte controversé prévoit notamment l'allongement de la durée maximale de rétention pour les étrangers en attente d'expulsion et la réduction du délai d'appel pour les déboutés notamment.

franceinfo : Vous dénoncez notamment l'usage de la rétention pour les mineurs. Quels sont les chiffres?

Pierre Henry : Près de 300 mineurs ont été retenus en 2015 avec leur famille dans les centres de rétention. Nous pensons qu’il est possible de faire autrement, par exemple grâce un système d’assignation à résidence. Il faut aussi s'interroger sur le dispositif de rétention en lui-même. L’Allemagne a quatre fois moins de places de rétention que la France, et pourtant elle éloigne nettement plus que nous. L'allongement de la durée de rétention prévue par le projet de loi sur l'immigration pose un vrai problème, d'abord en matière d'efficacité. 90% des personnes placées en centre de rétention sont éloignées au bout de 12 jours. L’allongement des délais apparaît donc surtout comme une mesure (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi





Source
L'article "L'allongement de la durée de rétention pose un vrai problème" est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source