Bertrand Cantat face aux manifestants à Grenoble

Bertrand Cantat face aux manifestants à Grenoble


VIDÉO - Le chanteur est allé à la rencontre de ses opposants avant un concert, ce mardi soir, à La Belle Électrique. L'ancien leader de Noir Désir a dû rebrousser chemin en dénonçant la «provocation» des militants associatifs qui le qualifiaient d'«assassin».

L'air était électrique devant la Belle Électrique de Grenoble mardi soir. En cause: la venue de Bertrand Cantat qui devait donner un concert dans la salle iséroise. En fin d'après-midi, selon un reporter du Dauphiné libéré, le chanteur est venu «saluer ses fans» réunis sur la place devant le théâtre. Mais deux heures avant le spectacle, il s'est surtout retrouvé face à ses opposants. L'ancien leader de Noir Désir, entouré de quelques gardes du corps massifs, est surtout allé à la rencontre de ses détracteurs, opposés à la tenue du concert dans leur ville.

» LIRE AUSSI - Pour Samuel Benchetrit, Bertrand Cantat est «un lâche»

Sur la vidéo tournée par notre confrère du Dauphiné, on découvre Bertrand Cantat nez à nez avec une manifestante qui répète «Casse toi» à son intention. D'autres lui tendent des tracts. Un homme le harangue: «Elle est où ta salle de bains?», allusion aux circonstances de la mort de Marie Trintignant il y a quinze ans. À la demande des policiers et de ses proches, le chanteur se résigne à entrer dans l'enceinte de la salle de spectacle tandis que la foule le traite d'«assassin». «Vous ne voulez pas discuter... Je veux discuter avec eux», explique-t-il aux reporters présents sans se départir d'un petit sourire. Au point qu'un journaliste d'Europe 1 lui demande si sa démarche ne relève pas de la provocation. «La provocation, elle est là, répond Bertrand Cantat en désignant les manifestants. Moi je veux juste discuter.»

«Nous sommes maintenant à Grenoble où j'ai voulu entamer une discussion avec quelques personnes qui manifestaient leur hostilité devant la salle. À peine apparu, un déchaînement de violence, d'insultes, une pluie de (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Pour Samuel Benchetrit, Bertrand Cantat est «un lâche» 
Bertrand Cantat renonce à ses concerts dans les festivals, pas à sa tournée 
Bertrand Cantat porte plainte contre Le Point pour diffamation 
Bertrand Cantat: nouvelles révélations sur ses accès de violence envers les femmes 
Affaire Cantat: Les Inrocks justifient leur choix et expriment des «regrets» 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro





Source
L'article Bertrand Cantat face aux manifestants à Grenoble est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source