quelles opportunités de croissance pour le partenariat économique sino-africain ? – JeuneAfrique.com


Pour sa deuxième édition, qui se tiendra à Marrakech les 27 et 28 novembre, le China-Africa Investment Forum abordera les conditions nécessaires pour que le partenariat économique sino-africain atteigne son plein potentiel.


En moins de vingt ans, la Chine est devenue le premier partenaire économique de l’Afrique. Avec plus de 10 000 entreprises actives sur le continent, ses échanges commerciaux avec l’Afrique (190 milliards de dollars en 2016) sont aujourd’hui plus importants que ceux de l’Inde, de la France et des États-Unis réunis. Néanmoins, le partenariat économique sino-africain présente encore un potentiel considérable de croissance. Selon McKinsey, les revenus générés en Afrique par les entreprises chinoises pourraient progresser de 144 % d’ici à 2025.

Accélérer les investissements, encourager les partenariats dans les nouveaux secteurs porteurs de croissance, favoriser la coproduction et le sourcing industriel local, identifier les intérêts communs entre les stratégies d’investissements de la Chine et les priorités économiques de l’Afrique, créer le cadre financier et juridique qui favorisera les échanges commerciaux et les réussites industrielles… Autant de thèmes-clés qui seront au centre des discussions de cette nouvelle édition du China-Africa Investment Forum, qui se tiendra à Marrakech les 27 et 28 novembre.

Plus de 400 décideurs seront présents

Placé sous le haut patronage du roi Mohammed VI, le China-Africa Investment Forum, qui rassemblera plus de 400 décideurs économiques chinois et africains, est coorganisé par le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique du Maroc, Jeune Afrique Media Group et BOAO Business Consulting.

S’y exprimeront notamment :

Moulay Hafid Elalamy, ministre marocain de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique

Othman Benjelloun, PDG du Groupe BMCE Bank Of Africa, Moustapha Ben Barka, secrétaire général adjoint de la Présidence du Mali

Adama Bictogo, PDG de Snedai

Wang Yong, vice-président du China-Africa Development Fund ; Aziz Akhannouch, ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime

Aboubaker Omar Hadi, président de Ports & Free Zones Authority de Djibouti

Liu Zheng Ming, PDG du Silk Road Fund

Guo Jiaxue, fondateur et président de Topsun Group

Helen Hai, DG de Made in Africa Initiative et ambassadeur des Nations Unies pour le développement industriel

Saïd Ibrahimi, PDG de Casablanca Finance City Authority

Zheng Wanchun, PDG de China Minsheng Banking Corp. Ltd

Wei Zhou Qin, président du Lion Fund

Mustapha Bakkoury, président du directoire de Masen et président de la région Casablanca-Settat

Madeleine Berre, ministre gabonaise du Commerce, des PMEs, du Tourisme et des Services

Ir Joseph Choi Kin Hung, co-PDG de Hsin Chong Group Holdings Limited

Ylias Akbaraly, PDG du Groupe Sipromad

Roger Sahyoun, PDG de Somagec GE

Oliver Andrews, directeur des investissements de l’Africa Finance Corporation

Yaw Owusu, PDG de Ghana Ciber City

Justin Yifu Lin, directeur du China Center for Economic Research



Source link : http://www.jeuneafrique.com/492419/economie/china-africa-investment-forum-quelles-opportunites-de-croissance-pour-le-partenariat-economique-sino-africain/

Author : Jeune Afrique

Publish date : 14 November 2017 1:43 pm


L'article quelles opportunités de croissance pour le partenariat économique sino-africain ? – JeuneAfrique.com est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source