la garde des sceaux réfléchit à des pré-plaintes en ligne


Le chiffre a été révélé lundi matin par l’Agence France Presse: les plaintes déposées pour violences sexuelles en zone gendarmerie ont augmenté de 30% en octobre par rapport à la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 360 faits. Cette hausse «exceptionnelle», selon la source qui a dévoilé ce chiffre, pourrait être liée «en partie à la libération de la parole des victimes», provoquée par la révélation début octobre de l’affaire Weinstein, ce producteur américain accusé par une centaine de femmes de harcèlement sexuel, d’agressions sexuelles et de viols.

Interrogée à ce sujet ce lundi, la garde des Sceaux Nicole Belloubet a déclaré que la justice était «prête à faire face» à cette hausse de plaintes et qu’elle réfléchissait à mettre en œuvre «des mesures très pratiques» pour favoriser «l’écoute» des femmes et leur faciliter la tâche lorsqu’il s’agit de porter plainte. Nicole Belloubet et le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb «imaginent» un système de pré-plainte en ligne, comme cela existe déjà pour les faits d’atteinte aux biens (vols, dégradations, escroqueries…). Ce dispositif permet de désengorger les services de police et de gendarmerie, tout en donnant la possibilité de déposer plainte rapidement. «La victime est chez elle (…) Elle pourrait, sans avoir nécessité de faire la démarche d’aller au commissariat, ce qu’elle ne peut pas toujours faire, déposer une ‘pré-plainte’ en ligne qui ensuite est suivie», argumente la garde des sceaux.

Un prélèvement des preuves hors plainte



Source link : https://fr.news.yahoo.com/violences-sexuelles-garde-sceaux-r%C3%A9fl%C3%A9chit-%C3%A0-pr%C3%A9-plaintes-110543741.html

Author :

Publish date : 13 November 2017 11:05 am


L'article la garde des sceaux réfléchit à des pré-plaintes en ligne est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source