Gérald Darmanin est « un instrument pour déstabiliser la droite »


Pour Retailleau, Darmanin est «un instrument » pour déstabiliser la droite

Alors que l’élection de la présidence de son parti se rapproche, Bruno Retailleau a refusé de dire son choix, répondant à un devoir de neutralité que lui impose son poste de président de groupe parlementaire. Toutefois, le statut de grand favori attribué à Laurent Wauquiez en inquiète certains comme Christian Estrosi, qui, sur Public Sénat, y a vu le signe d’une radicalisation de la droite. « Ça, c’est une rhétorique qui vient de la gauche (…) On ne devrait pas, surtout des membres de notre famille politique, utiliser ces procédés d’intimidations qui viennent de la vieille gauche. Laurent Wauquiez, à aucun moment, n’a parlé d’un accord avec le Front national » lui a répondu Bruno Retailleau.

Quant au ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, qui récemment a reproché à certains membres des Républicains « de ne pas avoir su choisir entre le bulletin de vote Macron et Le Pen à la présidentielle », Bruno Retailleau estime que sa formation a «  toujours été claire ». « On a dit : pas une seule voix pour Marine Le Pen. (…) Pendant des mois (nos électeurs) avaient fait campagne contre Emmanuel Macron. Il fallait d’abord dire : barrage contre Marine Le Pen. Ce que je veux dire à Gérald Darmanin et quelques autres c’est qu’ils sont des instruments dans les mains d’Emmanuel Macron pour déstabiliser la droite ».

Le sénateur LR est également revenu sur les déclarations de Christophe Billan, le président de la Manif pour tous qui  s’est dit prêt à une « plateforme » politique avec l’ex-députée FN, Marion Maréchal-Le Pen. « Ces propos ont jeté un trouble. Si on prétend être à LR, on ne peut pas faire d’accord de près ou de loin avec une Le Pen, qu’elle soit Marion qu’elle soit Marine » a-t-il affirmé, confirmant ainsi avoir (…) Lire la suite sur Public Sénat

Macron : « un prodige de la politique » mais trop « manichéen » selon Bruno Retailleau

Quel coût pour l’extension de l’assurance chômage ?

Assurance chômage : première réaction de Pierre Gattaz

Greenpeace : « Le pétard et le feu d’artifice, on retombe dans le guignol » juge Jérôme Bignon

Caroline Cayeux : « nous sommes très heureux » du plan pour les villes moyennes



Source link : https://fr.news.yahoo.com/bruno-retailleau-g%C3%A9rald-darmanin-instrument-175943035.html

Author :

Publish date : 12 October 2017 5:59 pm


L'article Gérald Darmanin est « un instrument pour déstabiliser la droite » est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source