les agents de cantine en grève contre le retrait de la vaisselle en plastique


Depuis janvier, la vaisselle en céramique des cantines bordelaises, jugée trop lourde et trop bruyante, avait été remplacée par du plastique. Mais la mairie a rétropédalé. D’ici le 1er janvier, le plastique disparaîtra des tables de déjeuner des écoliers, a annoncé Alain Juppé le 19 septembre. Le maire a écouté les parents d’élèves et membres du collectif «Cantine sans plastique», qui militaient pour ce retrait, craignant la présence d’un perturbateur endocrinien. En réaction, la CGT des Municipaux de Bordeaux a appelé à un mouvement de grève illimité à partir de ce lundi. Entre 70 et 80 cantines scolaires sont bloquées. Le syndicat et les salariés des écoles manifesteront également ce mardi devant la mairie, à partir de 12h30.

En effet, le syndicat ne décolère pas. La décision d’Alain Juppé intervient plus de deux ans après l’accord passé sur l’amélioration des conditions de travail des agents. Car le personnel de cantine souffre de maladies professionnelles en lien avec les poids portés pendant leur service. «Une assiette en plastique c’est 160g contre 500 grammes pour la céramique. Un écart important quand on calcule le poids porté à la fin de la journée», précise Patrick Alvarez, représentant de la CGT des Municipaux de Bordeaux.

La crainte du retour de la céramique

Les discussions ont repris le jeudi 21 septembre entre la CGT des Municipaux de Bordeaux et la mairie pour trouver une alternative au plastique. Lors de la première réunion, la municipalité s’est engagée à trouver une solution d’ici au 1er janvier, date à laquelle le plastique disparaîtra totalement des cantines. Lundi après-midi, le syndicat a son deuxième rendez-vous.



Source link : https://fr.news.yahoo.com/bordeaux-agents-cantine-gr%C3%A8ve-contre-retrait-vaisselle-plastique-115653461.html

Author :

Publish date : 25 September 2017 11:56 am


L'article les agents de cantine en grève contre le retrait de la vaisselle en plastique est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source