« Philippot a violenté le FN » pour Paul-Marie Coûteaux


Après des mois de tensions internes Florian Philippot a donc décidé de quitter le Front National. « On m’a dit que j’étais vice-président à rien… Écoutez, je n’ai pas le goût du ridicule, je n’ai jamais eu le goût de rien faire, donc bien sûr je quitte le Front national » a déclaré l’ancien numéro 2 du FN ce matin. Marine Le Pen avait , en effet, décidé de le rétrograder rang de vice-président sans délégation. Une sanction  pour avoir refusé de mettre un terme au « conflit d’intérêts »  généré par son rôle à la tête de son association Les Patriotes lancée mi-mai.

« On sentait bien qu’il y avait une stratégie de montée des tensions depuis la création de cette association Les Patriotes. J’ai quand même assez de bouteille politique pour avoir tout de suite compris qu’il ne s’agissait évidemment pas là d’un think-tank interne mais d’un parti politique, qui en avait d’ailleurs toutes les caractéristiques », a  réagi Marine Le Pen avant d’affirmer : « Le Front s’en remettra sans difficulté ».

« Cela démontre les carences intellectuelles et politiques de Marine Le Pen »

Une analyse loin d’être partagée par Paul-Marie Coûteaux. L’ancien président du Siel fut, un temps, proche de Marine Le Pen. En 2009, peu avant les élections européennes, c’est lui qui présenta à la présidente du Front, Florian et Damien Philippot. « Je lui avais présenté pour que Florian remette de l’ordre dans le secrétariat et qu’il lui insuffle un peu de culture politique. J’étais loin de penser qu’elle lui remette les clés du FN. Cela démontre les carences intellectuelles et politiques de Marine Le Pen. Florian Philippot l’a complètement subjugué.» tacle-t-il aujourd’hui.

« C’est Mélenchon qui a raflé le populisme de gauche »

Or, pour l’ancien député européen, la rupture entre les deux était « inéluctable ». « La stratégie de Florian Philippot a échoué. Il a tiré le FN vers la gauche sans voir que c’est Mélenchon qui a raflé le populisme de gauche. (…) Lire la suite sur Public Sénat

Départ de Philippot : les réactions politiques sur Twitter

Le 10 octobre, « les socialistes sont dans la rue », annonce Luc Carvounas

Sénatoriales : les départements à suivre de près dimanche

Les détracteurs de la réforme du code du travail tentent de peser dans la rue

Droit d’asile, entre bienveillance et respect de la loi



Source link : https://fr.news.yahoo.com/n-certain-fn-perdure-paul-101523280.html

Author :

Publish date : 21 September 2017 11:03 am


L'article « Philippot a violenté le FN » pour Paul-Marie Coûteaux est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source