Marie Darrieusecq s’est perdue dans la forêt


NOTRE VIE DANS LES FORETS

De Marie Darrieussecq

P.O.L

192 pages

BOF

Du fond d’une forêt où se cachent des réfugiés, Viviane, une ancienne psychologue, nous décrit le monde qu’elle a quitté : il est peuplé d’êtres humains privilégiés possédant  des « moitiés », clones conçus et conservés afin de fournir des organes de rechange en cas de greffe. D’autres, moins bien lotis, ont seulement des « jarres » avec un cœur ou un poumon, et enfin,  des « cliqueurs » enseignent aux robots les associations mentales humaines afin qu’un jour ils puissent agir à notre place. Tout ce petit monde, accompagné des clones quasi comateux qu’ils ont libérés, se retrouve donc en fuite à l’état sauvage, loin des connexions mais sans doute pour y passer leurs dernières heures. 

Le postulat de base est fondamental puisqu’il évoque des questions philosophiques comme la vie éternelle, la technologie médicale, la marchandisation du corps, la science et le progrès qui contrôleraient l’humanité. Dommage que des réflexions aussi essentielles servent un monologue sans queue ni tête.

-Un livre laborieux et confus. On ne comprend pas si l’héroïne est dans la forêt, si elle n’y est pas, comment elle est arrivée là.

-Viviane semble s’attacher à son clone qui s’appelle Marie et à qui elle a le droit de rendre visite régulièrement dans une atmosphère aseptisée.  Un semblant d’humanité qui retombe comme un soufflé tant les descriptions sont froides.



Source link : https://fr.news.yahoo.com/vie-for%C3%AAts-marie-darrieusecq-sest-perdue-for%C3%AAt-112151920.html

Author :

Publish date : 21 September 2017 11:21 am


L'article Marie Darrieusecq s’est perdue dans la forêt est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source