« Les Amoureux de la France »


POLITIQUE – Il entend « dépasser les appareils politiques ». Au cirque d’Hiver pour l’université de Debout la France (DLF), Nicolas Dupont-Aignan a décliné ce dimanche 16 octobre son nouveau credo de l’union des droites face à « l’arnaque » représentée selon lui par Emmanuel Macron et annoncé le lancement d’une « plateforme participative » pour bâtir un programme: « Les Amoureux de la France ».

Un site internet a été créé, mais cet outil sera officiellement lancé le 25 octobre.

Selon lui, « pour réussir, nous devons relever deux défis : bâtir un programme commun à l’écoute des Français puis convaincre une large majorité d’électeurs de se rassembler pour reprendre leur destin en main ».

Cette plateforme, dont la méthode n’est pas sans rappeler les initiatives prises par Emmanuel Macron avec « En Marche » et par Jean-Luc Mélenchon avec « L’Avenir en commun », est censée contribuer à la rédaction de ce programme.

L’objectif: que « chaque Française et chaque Français qui veut s’investir et contribuer au redressement national puisse le faire » afin de « proposer des solutions innovantes afin de nourrir le débat public ».

« Les Républicains, du moins ceux qui croient encore en l’indépendance de la France, ne gagneront pas seuls. Debout la France, malgré votre talent et votre énergie, ne gagnera pas seule. Le Front National ne gagnera pas seul », a-t-il insisté.

« Malheureusement l’union ne viendra pas par le haut, par les appareils politiques attachés à leur survie. Trop d’ego, trop de ressentiment, trop d’arrière-pensées. La question du candidat qui fédérera les patriotes et les républicains en 2022 ne doit surtout pas se poser maintenant », préconise Nicolas Dupont-Aignan. « Aujourd’hui, il n’est pas question de Laurent Wauquiez, de…



Source link : https://fr.news.yahoo.com/nicolas-dupont-aignan-annonce-lancement-104600885.html

Author :

Publish date : 17 September 2017 10:46 am


L'article « Les Amoureux de la France » est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source