les mises en examen annulées


Déception et colère ce vendredi 15 septembre des victimes de l’amiante. La cour d’appel de Paris vient d’annuler les mises en examen de responsables dans deux dossiers emblématiques de ce scandale sanitaire, celui de Jussieu et celui de la Normed.

Il y avait 140 veuves en 2004, il y en a plus de 600 maintenant. Et il n’y aurait ni coupable ni responsable. On va se battre, on va aller dans la rue, on va interpeller nos citoyens« , explique-t-il. » data-reactid= »16″>Jean-Pierre Descodts a travaillé pour la Normed dans les années 1960. Comme beaucoup d’autres, il est aujourd’hui atteint d’une grave maladie pulmonaire. « Il y avait 140 veuves en 2004, il y en a plus de 600 maintenant. Et il n’y aurait ni coupable ni responsable. On va se battre, on va aller dans la rue, on va interpeller nos citoyens« , explique-t-il.

Les dangers de l’amiante connus

Pendant des années, au chantier naval de la Normed à Dunkerque, on a floqué les navires à l’amiante sans aucune sécurité. Aujourd’hui, de nombreuses veuves d’ouvriers veulent savoir pourquoi leur mari sont morts.

À la fac de Jussieu à Paris, il y avait aussi de l’amiante partout. Et l’on connaissait sa dangerosité. En 2011, après 20 ans d’enquête, neuf responsables dont un ancien directeur général de la santé ont été mis en examen. Ce sont ces mises en examen qui ont été annulées ce vendredi.

Levothyrox : l’ancienne formule bientôt disponible
« Il faut arrêter le massacre » : le cri d’alarme d’un neurochirurgien face à la hausse des chocs violents dans le rugby
A toutes saveurs. La foire aux vins à l’école du vin
Amiante : « La France ne peut pas se permettre de ne pas juger une catastrophe sanitaire qui a fait plus de 100 000 décès »
Levothyrox : la colère des patients a été entendue



Source link : https://fr.news.yahoo.com/amiante-mises-examen-annul%C3%A9es-075225594.html

Author :

Publish date : 16 September 2017 7:52 am


L'article les mises en examen annulées est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source