la culture du cacao favorise la déforestation


Afin de satisfaire la demande de géants de la chocolaterie comme Nestlé, Cadbury et Mars, de nombreux parcs nationaux du pays et d’aires protégées ont été défrichés pour laisser place à des exploitations de cacao, la matière première du chocolat« , déplore Mighty Earth. Pour l’ONG, « le secteur du cacao en Côte d’Ivoire ne s’est pas contenté des territoires qu’il pouvait défricher légalement, ces dernières années, il a également contribué au déploiement à grande échelle d’exploitations de cacao dans l’enceinte même des parcs nationaux et d’aires protégées du pays« .  » data-reactid= »22″> »Afin de satisfaire la demande de géants de la chocolaterie comme Nestlé, Cadbury et Mars, de nombreux parcs nationaux du pays et d’aires protégées ont été défrichés pour laisser place à des exploitations de cacao, la matière première du chocolat« , déplore Mighty Earth. Pour l’ONG, « le secteur du cacao en Côte d’Ivoire ne s’est pas contenté des territoires qu’il pouvait défricher légalement, ces dernières années, il a également contribué au déploiement à grande échelle d’exploitations de cacao dans l’enceinte même des parcs nationaux et d’aires protégées du pays« . 

Un marché de 100 milliards

La conversion de forêts en cultures de cacao dans des aires protégées enfreint la loi ivoirienne« , souligne qui pointe du doigt les grands négociants comme Olam, Cargill et Barry Callebaut. Ces trois négociants achètent du cacao et le vendent ensuite aux poids lourds du chocolat tels que Mars, Hershey, Mondelēz et Ferrero, selon Mighty Earth, qui fait état d’un marché de la consommation mondiale de chocolat et des produits dérivés du cacao de 100 milliards de dollars. En septembre 2016, la Société de développement des plantations forestières (Sodefor), une société étatique avec un […] » data-reactid= »24″> »La conversion de forêts en cultures de cacao dans des aires protégées enfreint la loi ivoirienne« , souligne qui pointe du doigt les grands négociants comme Olam, Cargill et Barry Callebaut. Ces trois négociants achètent du cacao et le vendent ensuite aux poids lourds du chocolat tels que Mars, Hershey, Mondelēz et Ferrero, selon Mighty Earth, qui fait état d’un marché de la consommation mondiale de chocolat et des produits dérivés du cacao de 100 milliards de dollars. En septembre 2016, la Société de développement des plantations forestières (Sodefor), une société étatique avec un […]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi



Source link : https://fr.news.yahoo.com/c%C3%B4te-d-apos-ivoire-culture-150000005.html

Author :

Publish date : 16 September 2017 3:00 pm


L'article la culture du cacao favorise la déforestation est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source