y’aura-t-il davantage de femmes élues ?


Dans le domaine de la parité, un écart s’est creusé entre l’Assemblée nationale et le Sénat, après les dernières élections législatives : on compte aujourd’hui 224 femmes députées (38,8%) alors que 87 sénatrices (25%) siégeaient au Palais du Luxembourg après le renouvellement sénatorial de 2014.

Le taux de sénatrices en croissance lente

Le taux de femmes au Sénat sera donc observé de près au soir des élections sénatoriales, le dimanche 24 septembre.

 

Depuis le début du XXIe siècle, le taux de femmes au Sénat connaît une croissance lente et oscille entre 20 et 25%. Il a même connu une baisse entre 2008 et 2011.

Des règles de parité strictes

Afin de faciliter l’accès des femmes à cette fonction élective, des règles strictes de parité ont été prises ces dernières années. Dans les départements élisant les sénateurs à la proportionnelle, les listes de candidats doivent être paritaires et alterner un homme et une femme (ou inversement!) (loi du 6 juin 2000).

Dans les départements élisant les sénateurs au scrutin majoritaire uninominal, le binôme candidat/suppléant doit être paritaire (loi du 2 août 2013). (consultez l’évolution des lois facilitant l’accès des femmes aux mandats électifs)

Ces règles de parité peuvent entraîner des dissidences masculines. Sur une liste de candidats, quand une troisième place masculine ou une 5e place est non éligible selon la situation électorale du département, certains candidats masculins choisissent de mener une liste dissidente, pour avoir plus de chances d’être élus. C’est le cas dans la Manche, où les sénateurs (LR) Philippe Bas et Jean Bizet présentent deux listes séparées, mais aussi dans l’Oise (Alain Vasselle et Edouard Courtial), et à Paris (Philippe Dominati en dissidence face à la liste LR officielle de Pierre Charon).

Candidats aux sénatoriales : la place donnée aux femmes selon les partis

En termes de parité, les formations politiques (…) Lire la suite sur Public Sénat

Un attentat dans le métro londonien fait plusieurs blessés

Maël de Calan contre la PMA pour toutes : « J’estime qu’un enfant doit être élevé par un père et une mère »

Maël de Calan : « Il faut débarrasser les Républicains du cynisme, de la mauvaise foi et instaurer une forme d’éthique »

LR : « Avec Laurent Wauquiez, nous pourrons nous relever », déclare Brice Hortefeux

Sénatoriales : empêcher les réformes institutionnelles est « l’enjeu majeur » pour Brice Hortefeux



Source link : https://fr.news.yahoo.com/s%C3%A9natoriales-2017-aura-t-davantage-130041734.html

Author :

Publish date : 15 September 2017 1:00 pm


L'article y’aura-t-il davantage de femmes élues ? est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source