les mises en examen annulées dans les dossiers Jussieu et Normed


Ce matin, les mises en examen des responsables nationaux dans deux dossiers emblématiques du scandale sanitaire de l’amiante, celui du campus parisien de Jussieu et des chantiers navals Normed de Dunkerque ont de nouveau été annulées par la cour d’appel de Paris. En tout, ce sont neuf personnes (industriels, scientifiques ou haut fonctionnaires) qui avaient été mis en examen entre fin 2011 et début 2012 pour homicides et blessures involontaires. Ils avaient obtenu une première annulation de leur mise en cause par la cour d’appel de Paris en 2014, une décision invalidée en 2015 par la cour de cassation qui avait renvoyé les dossiers devant la chambre de l’instruction.

Pierre Pluta, président de l’Association régionale de défense des victimes estime qu’il s’agit là «d’un véritable mépris. C’est un autre coup de bâton que l’on reçoit de la Justice en plein visage. Les juges ne mesurent pas l’importance de la décision qu’ils ont prise. Ou s’ils la mesurent, c’est encore pire. Ils donnent en fait un permis de tuer à tous ceux qui fabriquent des produits cancérogènes en France. Ils leur disent: allez-y, jamais vous ne serez inquiètés, c’est très grave. Notre combat a commencé il y a 20 ans mais il ne s’arrêtera pas là». Michel Parigot, président du comité anti-amiante de Jussieu pense que les victimes «paient la décision du parquet de clôre l’instruction dans une dizaine de dossiers. Comme si l’idée d’un non-lieu général pour l’amiante s’était installée dans l’opinion. Il est clar que l’idée est de retarder les choses pour qu’il n’y ait plus personne à juger. C’est la stratégie depuis le début».

Deux hauts fonctionnaires mis en cause



Source link : https://fr.news.yahoo.com/amiante-mises-examen-annul%C3%A9es-dossiers-jussieu-normed-054206475.html

Author :

Publish date : 15 September 2017 5:42 am


L'article les mises en examen annulées dans les dossiers Jussieu et Normed est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source