en Mayenne, on peut être « suppléant » mais pas « suppléante »


En Mayenne, il vaut mieux être suppléant que suppléante aux élections sénatoriales. L’histoire paraît incroyable en 2017. Le bulletin du candidat EELV, Claude Gourvil, a été invalidé hier. La cause ? Avoir écrit que Sophie Leterrier était sa « suppléante ». C’est pourtant bien une femme. Mais la commission de propagande – c’est son nom – qui se réunit en préfecture a été un brin tatillonne et a appliqué à la lettre le code électoral, qui emploie le terme « suppléant » et non celui de « suppléante »…

« Ça s’est toujours fait. J’étais candidat il y a 3 ans et j’ai mis suppléante »

« La commission de propagande est présidée par un magistrat local. En l’occurrence, c’était une femme. Le secrétaire général de la préfecture y participe. La commission vérifie la validité des documents de campagne par rapport à la législation. Si on n’est pas dans les clous, la commission ne prend pas en compte l’envoi des documents électoraux. Et il y a un risque d’invalidation ensuite » raconte à publicsenat.fr Claude Gourvil, qui n’en revient toujours pas.

Ne pouvant se rendre à la commission, le candidat mandate une autre personne, empêchée au dernier moment. Il n’a donc pas pu être représenté et se défendre. « Le soir même, je reçois un mail de la préfecture » raconte-t-il, lui annonçant la (mauvaise) nouvelle. « Or ça s’est toujours fait. J’étais candidat il y a 3 ans et j’ai mis suppléante » s’étonne le candidat.

Après des débats assez longs, il a été décidé qu’inscrire « suppléante » pouvait créer « une distorsion d’égalité lors du dépouillement, s’il y avait d’autres bulletins avec inscrit « suppléant » pour des femmes » selon Claude Gourvil.

« C’est révélateur. Il y a du chemin à faire »

« La présidente a ouvert en grand le parapluie juridique, qui ne correspond pas du tout à l’évolution de la société (…) Lire la suite sur Public Sénat

Battus aux législatives, 280 candidats se présentent aux sénatoriales

158 candidats investis par La République En Marche pour les sénatoriales

Projet de loi antiterroriste : Gérard Collomb veut revenir sur les limitations introduites par le Sénat

Sénatoriales : une élection à l’heure du non-cumul des mandats

Sénatoriales 2017 : Vidéos, analyses, infographies et résultats



Source link : https://fr.news.yahoo.com/s%C3%A9natoriales-mayenne-peut-%C3%AAtre-suppl%C3%A9ant-170750701.html

Author :

Publish date : 13 September 2017 5:07 pm


L'article en Mayenne, on peut être « suppléant » mais pas « suppléante » est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source