l’autopsie révèle la présence de drogues dures dans son corps


Héroïne, cocaïne, ecstasy… L’autopsie de l’actrice Carrie Fisher a révélé la présence de plusieurs drogues dures dans son corps. Le rapport de médecine légale publié lundi par la police américaine mentionne que la comédienne décédée en décembre d’une attaque cardiaque mortelle en plein vol, avait pris «de la cocaïne, de la méthadone, de l’alcool et des opiacés».

Les analyses ont démontré «une exposition à l’héroïne» dont «les doses et le moment des prises n’ont toutefois pu être définis» et dont le rôle dans le décès ne peut donc être établi avec certitude, précise le rapport des médecins légistes du comté de Los Angeles. Les analyses ont révélé que la cocaïne avait probablement été prise au cours des trois jours précédent l’incident en vol.

Les médecins donnent comme cause du décès une apnée du sommeil – un trouble respiratoire – et d’autres facteurs indéterminés y compris une maladie cardiaque et «de multiples prises de drogues». Elles révèlent aussi «une exposition» au MDMA, drogue récréative également connue sous le nom d’ecstasy. Les médecins légistes n’ont pas été en mesure de déterminer le rôle joué par «les multiples substances détectée dans le sang et les tissus de la comédienne au regard de la cause de sa mort».

Source link : https://fr.news.yahoo.com/carrie-fisher-lautopsie-r%C3%A9v%C3%A8le-pr%C3%A9sence-drogues-dures-corps-073019781.html

Author :

Publish date : 20 June 2017 7:30 am


L'article l’autopsie révèle la présence de drogues dures dans son corps est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source