YouTube veut (lui aussi) utiliser l’IA


Après Facebook, c’était dimanche au tour de Google d’annoncer ses mesures pour lutter contre l’apologie du terrorisme sur sa plateforme de partage de vidéo YouTube. Mais rien de fondamentalement nouveau n’est mis en place.  

L’IA n’est toujours pas « une solution miracle »

On retrouve ainsi d’abord l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), aussi plébiscitée par Facebook. Dans le cas de YouTube, la technologie est déjà massivement utilisée. Ces six derniers mois, elle a par exemple permis l’identification de la moitié des contenus d’apologie du terrorisme. Elle demeure cependant, à en croire Kent Walker, conseiller général chez Google, « un challenge » et non « une solution miracle ». « Il est par exemple difficile pour l’instant de réussir à lui faire différencier la vidéo d’un attentat utilisée à des fins informatives par un média, de celle utilisée pour faire l’apologie de la violence », explique-t-il. 

Pour Kent Walker, il est de fait nécessaire de coupler l’IA à l’expertise humaine, plus apte pour l’heure à prendre des « décisions nuancées ». Cela tombe à pic: Google compte justement recruter une cinquantaine de nouveaux modérateurs. Ils seront recrutés parmi des ONG qui travaillent entre autres sur les discours de haine et le terrorisme. 

Autre mesure: le « durcissement » de la politique de YouTube sur les vidéos contenant des propos « pouvant conduire à des polémiques sur la religion ou le suprémacisme ». A l’avenir, cette catégorie de contenus, dont les contours restent pour le moins flous, ne pourra plus faire l’objet de monétisation, ni apparaître dans les recommandations ou être éligible aux commentaires. « Ainsi, les vidéos seront moins vues, et plus difficiles à trouver », se réjouit Google. 

Le ciblage publicitaire, un outil de contre-propagande

Enfin, le système dit « redirect method » devrait être développé, a priori principalement en Europe. Il consiste à repérer les amateurs de contenus ext…Lire la suite sur L’Express.fr

Lutte contre le terrorisme: YouTube veut (lui aussi) utiliser l’IA

Austin Jones, star de YouTube, poursuivi pour pédopornographie

Polémique après une vidéo YouTube expliquant l’homosexualité « scientifiquement »

Facebook, Twitter et YouTube plus vigilants face aux propos haineux



Source link : https://fr.news.yahoo.com/lutte-contre-terrorisme-youtube-veut-164947390.html

Author :

Publish date : 19 June 2017 4:49 pm


L'article YouTube veut (lui aussi) utiliser l’IA est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source