l’Académie de médecine se prononce pour l’autoconservation des ovocytes


Pour celles qui souhaitent attendre un peu avant d’avoir un enfant mais craignent de voir leur fertilité baisser après 35 ans, il existe une possibilité: la conservation des ovocytes (pour une future fécondation in vitro), pour l’instant autorisée seulement pour celles qui rencontrent des problèmes de santé pouvant altérer leur chance de procréation. 

L’Académie de médecine a étudié la possibilité d’ouvrir cette autoconservation à l’ensemble des femmes, qui jusqu’à présent se rendaient à l’étranger pour entreprendre une telle démarche -malgré les risques de dérives mercantiles. Elle vient de rendre un avis positif dans un rapport rendu public ce lundi. L’objectif: pallier les éventuels problèmes de fertilité que les femmes pourraient rencontrer après 35 ans. 

Depuis la loi de bioéthique de juillet 2011, cette autoconservation des ovocytes est théoriquement possible, mais quasi irréalisable en pratique, car elle est obligatoirement couplée à un don pour autrui. 

« Le principe d’autonomie des femmes devrait être respecté »

L’Académie recommande que les femmes puissent avoir recours au prélèvement et à l’autoconservation des ovocytes jusqu’à 35 ans (âge à partir duquel leur qualité baisse), afin qu’elles les utilisent plus tard si besoin dans le cadre d’une éventuelle PMA. Après prélèvement, les ovocytes sont conservés par vitrification, une congélation instantanée dans un bain d’azote liquide. 

« Le principe d’autonomie des femmes devrait être respecté, sans paternalisme médical ni jugement moral, pour pallier les conséquences de l’infertilité liée à l’âge, pour les femmes qui à 35 ans n’ont toujours pas de partenaire stable, ou qui optent temporairement pour des choix de vie sans maternité immédiate », écrit le docteur Jacques Milliez, gynécologue, dans le texte adopté par l’Académie. 

De plus en plus de maternités tardives

L’Académie s’est appuyée sur un double constat pour prendre position…Lire la suite sur L’Express.fr

PMA: l’Académie de médecine se prononce pour l’autoconservation des ovocytes

PMA: un homme de 69 ans obtient en justice le droit d’être père

GPA: « L’intérêt de l’enfant devrait être supérieur à la fraude commise »

Gestation pour autrui: « Nos filles sont des enfants sans parents »



Source link : https://fr.news.yahoo.com/pma-l-apos-acad%C3%A9mie-m%C3%A9decine-135104157.html

Author :

Publish date : 19 June 2017 1:51 pm


L'article l’Académie de médecine se prononce pour l’autoconservation des ovocytes est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source