l’Académie de médecine favorable à l’auto-conservation d’ovocytes


Un rapport de l’Académie de Médecine, rendu public ce 13 juin, recommande que les femmes puissent avoir recours au prélèvement et à l’autoconservation des ovocytes jusqu’à 35 ans (âge à partir duquel leur qualité baisse), afin qu’elles les utilisent plus tard si besoin dans le cadre d’une éventuelle PMA.

Pour prendre position, l’Académie s’est appuyée sur un double constat. D’abord, les couples ont des enfants plus tard qu’auparavant (5% des accouchements concernent des mères d’au moins 40 ans, contre 1% en 1980), alors que la fertilité des femmes baisse à partir de 35 ans.

En outre, les Françaises qui veulent aujourd’hui conserver leurs ovocytes en prévision de grossesses futures vont le faire à l’étranger, avec des risques de dérive mercantile.

Depuis la loi de bioéthique de 2011, une femme qui n’a jamais eu d’enfant peut conserver ses ovocytes en France, mais avec une condition de taille : qu’ils soient prélevés dans le cadre d’un don pour autrui et qu’en cas de nombre insuffisant, priorité aille au don.



Source link : https://fr.news.yahoo.com/fertilit%C3%A9-lacad%C3%A9mie-m%C3%A9decine-favorable-%C3%A0-lauto-conservation-dovocytes-141604446.html

Author :

Publish date : 19 June 2017 2:16 pm


L'article l’Académie de médecine favorable à l’auto-conservation d’ovocytes est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source