La réunion syndicale, alibi du grand-oncle de Grégory


La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon doit décider mardi de suspendre ou de prolonger la détention de Marcel et Jacqueline Jacob. Le grand-oncle de Grégory Villemin, assassiné à 4 ans le 16 octobre 1984, et son épouse, tous deux âgés de 72 ans, ont été mis en examen vendredi pour enlèvement et séquestration suivis de mort, crime passible de la réclusion criminelle à perpétuité. Incarcérés dans la foulée pour une durée maximale de quatre jours (article 201 du Code de procédure pénale), ils protestent de leur innocence. La défense plaidera leur remise en liberté immédiate.

La justice, déterminée à élucider l’énigme de la Vologne, s’était intéressée en 1984 au couple Jacob. Celui-ci était proche de Bernard Laroche, cousin germain de Jean-Marie Villemin (père de Grégory), et inculpé en novembre 1984 après avoir été dénoncé de manière circonstanciée par Murielle Bolle, sa très jeune belle-sœur. Remis en liberté, M. Laroche avait été assassiné par M. Villemin au printemps 1985. Marcel (frère de Mme Villemin mère) et Jacqueline Jacob étaient, en revanche, en mauvais termes avec la quasi-totalité de la branche Villemin de la famille.

Source link : https://fr.news.yahoo.com/r%C3%A9union-syndicale-alibi-grand-oncle-gr%C3%A9gory-172514069.html

Author :

Publish date : 19 June 2017 5:25 pm


L'article La réunion syndicale, alibi du grand-oncle de Grégory est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source