La pose de faux ongles, une pratique qui n’est pas sans risques


Tatouage, piercing, maquillage permanent, blanchiment des dents, pose de faux ongles, épilation définitive… autant de pratiques classées par l’Academie nationale de pharmacie comme des « décorations du corps humain ». Ces dernières n’étant pas dénuées de risque pour la santé, elles sont soumises à des réglementations très strictes, comme c’est le cas des « bars à sourire » qui permettent le blanchiment de la face externe des dents.

En effet, les produits utilisés dans ces bars relevant de la réglementation des produits cosmétiques, ils ne doivent pas dépasser 0,1% de peroxyde d’hydrogène, contre 6% de peroxyde d’hydrogène pour les produits d’éclaircissement utilisés par les chirurgiens-dentistes. Autre exemple, celui des produits de tatouage, dont ceux utilisés pour le maquillage permanent, qui font l’objet d’une réglementation spécifique dans le Code de la santé publique.

Mais certains produits de tatouage étant destinés au « tatouage temporaire », ils relèvent alors de la réglementation des produits cosmétiques et certains produits à base de henné sont non conformes à cette réglementation, provoquant chaque été des accidents. Mais quand il s’agit de la pose de faux ongles, largement popularisé par des personnalités du show-biz, les experts de l’Academie nationale de pharmacie font savoir que pour les clientes, cette pratique fait seulement l’objet de « recommandations…

A lire aussi



Source link : https://fr.news.yahoo.com/pose-faux-ongles-pratique-n-105337099.html

Author :

Publish date : 19 June 2017 10:53 am


L'article La pose de faux ongles, une pratique qui n’est pas sans risques est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source