Apple veut faire de votre téléphone un carnet de santé


Après s’être attaqué à la téléphonie et à la musique, Apple envisage de conquérir le marché de la santé grâce à vous, ou du moins à toutes les informations contenues dans votre

iPhone.

Alcoolémie, nombre de pas quotidien, température, rythme cardiaque… Depuis la mise à jour iOS 8, l’iPhone propose de remplir toutes ses données médicales sur l’application Santé. D’après le site d’information CNBC, la firme américaine voudrait franchir une étape supplémentaire en proposant de centraliser les données de santé des patients pour leur permettre de les partager avec les professionnels de santé, sur le modèle de la plateforme musicale iTunes. Un mystérieux groupe de travail au sein d’Apple œuvre à faire de votre téléphone un carnet de santé digital, contenant résultats d’analyses et dernières prescriptions de médecins. Le site internet révèle que des discussions sont déjà engagées avec des développeurs d’applications, des hôpitaux locaux et des industriels de la santé.

#Apple est de plus en plus présent dans le domaine de la #Sante👌 v/ @Fredzone RT @iewei et @ProgrammeAIR https://t.co/2Lyy2h854J— Valérie Vels (@ValerieVels) April 24, 2017

Depuis quelques années, Apple tâtonne et développe des outils destinés à collecter des données de santé : Health Kit, Care Kit ou encore Research Kit, destinées au bien-être personnel et à la recherche médicale. Si Google et Microsoft ont essayé mais échoué, Apple compte bien se positionner sur le domaine de l’e-santé. Et pour cause, toutes les conditions sont réunies pour que ce marché explose, explique Laurence Al Neimi, spécialisée en assurances et data pour le cabinet Wavestone.

>> A lire aussi : Apple pourrait faire l’impensable et adopter un port/chargeur universel pour l’iPhone 8Des risques existent

Source link : https://fr.news.yahoo.com/itunes-sant%C3%A9-apple-veut-faire-131641373.html

Author :

Publish date : 18 June 2017 1:16 pm


L'article Apple veut faire de votre téléphone un carnet de santé est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source