Le mensonge sur les maltraitances gynécologiques


Le 12 juin dernier, dans une interview publiée pour le magazine ELLE, le Pr Israël Nisand, président du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens de France (CNGOF) a déclaré: «L’expression abdominale n’a plus lieu. Si elle a lieu, c’est une faute technique et une faute professionnelle grave. Si vous connaissez un seul gynécologue qui a pratiqué l’expression abdominale, je l’appellerai personnellement pour lui dire de ne plus le faire. Mais vous serez en échec, Madame, car vous n’en trouverez pas.»

Une affirmation en forme de défi, une hypocrisie pour les femmes qui ont souffert de ce geste, une marque de condescendance pour celles qui luttent quotidiennement pour faire cesser ces maltraitances et une insulte pour les sages-femmes implicitement accusées d’être responsables de la perpétuation d’une pratique délétère.

Source link : https://fr.news.yahoo.com/mensonge-maltraitances-gyn%C3%A9cologiques-083904569.html

Author :

Publish date : 17 June 2017 8:39 am


L'article Le mensonge sur les maltraitances gynécologiques est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source