Bientôt une crème qui fait bronzer sans UV ?


Si, pour beaucoup, avoir la peau dorée est un idéal à atteindre, une trop forte exposition aux rayons ultraviolets abîme notre épiderme et favorise l’apparition de cancers. Une étude américaine dirigée par David Fischer, chef du service de dermatologie à l’hôpital Massachusetts General et professeur à la faculté de médecine de Harvard, pourrait bien résoudre ce dilemme en révolutionnant le bronzage. Publiés mardi 13 juin sur Cell Reports, les résultats de la recherche révèlent l’existence d’une molécule qui pénètre dans la peau et la rend bronzée durablement. Mélangée à une crème, elle pourrait ainsi faire de l’ombre à la crème autobronzante qui ne colore que la couche supérieure de l’épiderme.

Cette nouvelle molécule est assez fine pour stimuler les cellules de la peau en profondeur et leur faire produire de la mélanine, le pigment qui la colore. Les scientifiques ont testé son efficacité sur des souris à poil roux, plus susceptibles de développer des cancers de la peau après une exposition aux rayons ultraviolets, comme les humains. Résultat : leur épiderme a bruni, sans UV.

« L’activation de la pigmentation par ces petites molécules est physiologiquement identique au bronzage dû aux rayons ultraviolets, sans les dommages qu’ils causent », explique David Fischer cité par le magazine Sciences et Aveni r. « L’importance potentielle de cette étude résidera à terme dans une nouvelle stratégie de protection de la peau et de prévention du cancer cutané », précise-t-il. Le nombre de cancers de la peau, parmi les plus fréquents en France, avec près de 60 000 nouveaux cas recensés par an, d’après le site de la Ligue contre le cancer, en serait réduit. Il faudra néanmoins attendre encore quelques tests avant de pouvoir bénéficier de cette crème (…)



Source link : https://fr.news.yahoo.com/bient%C3%B4t-cr%C3%A8me-fait-bronzer-uv-085300372.html

Author :

Publish date : 17 June 2017 8:53 am


L'article Bientôt une crème qui fait bronzer sans UV ? est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source