lourdes peines requises contre plusieurs djihadistes


«Il n’y a eu aucun mort, mais l’intention était bien de tuer.» L’avocat général, Philippe Courroye, appelle à sanctionner des accusés «prêts à recommencer» et dont l’attitude désinvolte pendant le procès ne laisse «aucun doute» quant à leur «radicalité». Tels ont été les termes employés par le parquet pour qualifier les membres de la filière djihadiste de «Cannes-Torcy». Du nom du rassemblement des «frères» de Cannes (Alpes-Maritimes), sous les ordres de Jérémie Louis-Sidney et des «frères» de Torcy (Seine-et-Marne), autour de Jérémy Bailly, le fidèle lieutenant.

Trois ans avant les attentats parisiens de 2015, cette cellule était considérée comme une des plus dangereuses de France. A l’audience, elle a été décrite comme «le chaînon manquant» entre le djihadiste toulousain Mohamed Merah et le réseau qui allait frapper la salle de spectacles du Bataclan.

Perpétuité pour Jérémy Bailly

En l’absence de Jérémy Louis-Sidney, chef de ce réseau tentaculaire tué lors de son interpellation, la peine la plus lourde a été requise à l’encontre de Jérémy Bailly: la perpétuité, assortie d’une période de sûreté de 22 ans. Bailly, qui n’a pas caché son engagement djihadiste, a toujours nié sa participation à l’attentat de Sarcelles: une grenade lancée dans l’épicerie casher de Sarcelles (Val-d’Oise), le 19 septembre 2012, ne faisant miraculeusement qu’un blessé. Kevin Phan, le chauffeur de l’équipée encourt, quant à lui, 25 ans de réclusion criminelle, assortis d’une période de sûreté des deux tiers.

Source link : https://fr.news.yahoo.com/fili%C3%A8re-cannes-torcy-lourdes-peines-requises-contre-plusieurs-185309954.html

Author :

Publish date : 16 June 2017 6:53 pm


L'article lourdes peines requises contre plusieurs djihadistes est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source