Les devoirs à la maison, pomme de discorde entre les parents et l’Éducation nationale


La polémique resurgit à chaque période de vacances scolaires. La semaine dernière, une mère postait sur Twitter la photo des nombreux exercices que devait réaliser sa fillette de 10 ans en quinze jours: lecture d’un roman avec résumé à rédiger, lecture d’un conte, cinq leçons à apprendre ainsi qu’une poésie. Enfin une quinzaine d’exercices en français et mathématiques à rendre. «Ma fille est une excellente élève mais quid de ceux qui vont galérer sans aide à la maison?», interrogeait-elle. En octobre dernier, Zupdeco militait comme d’autres associations populaires avant elle pour l’interdiction des devoirs. Pourtant, officiellement, le ministère le serine, circulaire après circulaire depuis 1958: les devoirs écrits doivent être proscrits ou fortement limités. Considérés comme peu efficaces, ils constituent en outre un facteur d’inégalités entre les élèves… Parents et professeurs ne l’entendent pas de cette oreille et les devoirs restent très répandus à l’école primaire.

Une réglementation ambiguë

Source link : https://fr.news.yahoo.com/devoirs-%C3%A0-maison-pomme-discorde-entre-parents-l%C3%A9ducation-055920446.html

Author :

Publish date : 19 April 2017 5:59 am


L'article Les devoirs à la maison, pomme de discorde entre les parents et l’Éducation nationale est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source