salve de tweets contre les clandestins et les juges


Washington (AFP) – Depuis sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, Donald Trump a distribué dimanche les bons et les mauvais points sur Twitter, justifiant sa fermeté contre les clandestins, brocardant la justice et faisant l’éloge de l’un de ses conseillers.

– Ferme contre les ‘clandestins criminels’ –

Donald Trump s’est félicité d’une vague d’arrestations de plusieurs centaines de clandestins au cours de la semaine par les services américains de reconduite à la frontière, qu’il a attribué à ses instructions de fermeté à l’égard des sans-papiers ayant un casier judiciaire.

« La répression contre les clandestins criminels n’est que l’application de ma promesse de campagne. Des membres de gangs, des trafiquants de drogue et d’autres sont en train d’être expulsés! », a écrit le président américain dimanche sur Twitter.

– Nouveau décret ? –

La Maison Blanche a confirmé dimanche que Donald Trump pourrait signer dans les prochains jours un nouveau décret migratoire, défiant la suspension par la justice fédérale de celui qui interdit l’entrée aux Etats-unis des ressortissants de sept pays musulmans et des réfugiés.

« Les juges se sont appropriés un pouvoir qui appartient clairement au président des Etats-Unis », a déploré Stephen Miller, conseiller du président sur la chaîne NBC.

Donald Trump a dénoncé de son côté sur Twitter une « défaillance des tribunaux » qui a selon lui ouvert une brèche dans laquelle s’engouffrent depuis une semaine les ressortissants des sept pays visés.

– Un conseiller très en vogue –

La pugnacité et le ton très combatif de Stephen Miller, 31 ans, sur les télévisions américaines dimanche, a valu au jeune conseiller de Donald Trump à la Maison Blanche, l’intérêt des médias et les louanges du président.

« Félicitations Stephen Miller pour m’avoir représenté ce matin dans les émissions du Dimanche », a tweeté le président américain. « Super boulot! ».

– Manifestations au Mexique –

Des milliers de Mexicains ont manifesté dimanche à Mexico contre Donald Trump et son projet de construire un mur à la frontière.

Ce mouvement de protestation lancé sur les réseaux sociaux avec le mot-clé #VibraMexico (Vibre, Mexique) avait lieu également à Guadalajara (ouest), la deuxième plus grande ville du pays, et dans une vingtaine d’autres localités du pays.

– Défilé anti-Trump à la Fashion Week –

Deux créateurs de la maison Public School ont présenté dimanche à la Fashion Week de New York un défilé très politique, coiffant leurs mannequins de casquettes rouges « Make America New York », en détournement du fameux slogan de campagne de Donald Trump: « Make America Great Again ».

La casquette était brodée « 44 1/2 », laissant penser que Donald Trump, 45ème président des Etats-Unis, ne serait qu’un « demi » président et le défilé baptisé « You’re Welcome » (« Bienvenu »), contre-pied à la politique migratoire protectionniste du président républicain.



Source


L'article salve de tweets contre les clandestins et les juges est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source