Le plus haut barrage des États-Unis menace de céder


Le barrage d’Oroville, en Californie, menace de céder, après que des intempéries ont fragilisé sa structure. Les pluies de ces derniers jours ont endommagé le déversoir, et un trou causé par l’érosion a été détecté dimanche soir. Le barrage risque désormais de s’effondrer. Si cela se produisait, une gigantesque inondation aurait lieu le long de la rivière Feather.

Le barrage, le plus haut des États-Unis, s’élève à 230 mètres. Entre 160 000 et 190 000 personnes ont déjà été évacuées en prévision de cette potentielle crue. Le shérif du comté de Butte a précisé qu’il ne s’agissait pas d’un exercice, en publiant un communiqué sur Twitter.

Les services californiens des eaux ont prévu de larguer des blocs de béton pour contenir les flux et boucher le trou. Une partie des eaux du lac a également été libérée pour en diminuer le niveau et la pression.

Depuis les évacuations, les rues d’Oroville, la ville la plus proche du barrage, sont désertées, et les routes qui la quittent ont été prises d’assaut.

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Mexique : des milliers de personnes manifestent contre Donald Trump
Tir de missile nord-coréen : Kim Jong-un teste Donald Trump
Gambie : la sécurité d’Adama Barrow en question
La Ligue islamique mondiale change de cap
Recevez la newsletter Le Point.fr



Source


L'article Le plus haut barrage des États-Unis menace de céder est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source