En Grèce, évacuation pour désamorcer une bombe de la dernière guerre


(Reuters) – Plusieurs milliers d’habitants de Thessalonique, deuxième ville de Grèce, ont dû être évacués de leur domicile dimanche pour permettre à des experts de désamorcer une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale.

L’engin de 250 kilos était enterré à une profondeur de cinq mètres environ. Il a été découvert lors de travaux d’excavation dans une station-service la semaine dernière.

L’engin était désactivé à la mi-journée, mais il était toujours considéré comme dangereux alors qu’il n’avait pas encore été transporté hors de son site, juste à l’ouest de Thessalonique.

Les 72.000 personnes vivant dans un rayon de deux kilomètres autour de la bombe ont été priées de quitter leur domicile. Selon la police, elles ont été conduites à bord d’autocars dans des gymnases, des stades ou des cafés.

Des réfugiés et migrants qui vivent dans un camp aménagé dans une usine désaffectée de papier toilette ont également été évacués dimanche.

Ces migrants, parmi lesquels figurent de nombreux Syriens, ont été emmenés en visite au musée archéologique de Thessalonique, a indiqué le ministère des Migrations.

(Karolina Tagaris; Danielle Rouquié pour le service français)



Source


L'article En Grèce, évacuation pour désamorcer une bombe de la dernière guerre est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source