Reda Kriket et la "filière syrienne" de Zerkani

Reda Kriket et la "filière syrienne" de ZerkaniReda Kriket, l’homme interpellé jeudi en région parisienne, faisait partie d’un vaste réseau de jihadistes bien connus des autorités belges : la filière dite «syrienne», également appelée la filière Zerkani, du nom d’un prédicateur musulman bruxellois de 42 ans. Ce dernier est accusé d’avoir recruté des candidats au djihad armé en Syrie, entre 2012 et 2014, parmi lesquels Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud, deux des auteurs des attentats de novembre dernier à Paris. Il vient d’ailleurs d’être jugé en appel pour cela ; la cour rendra son arrêt le 14 avril à 14h00, rapporte «L’avenir». Tous avaient été jugés en première instance en juillet 2015. Au total, 32 personnes figuraient sur le banc des accusés –au sens figuré puisque la plupart étaient jugés par défaut, c’est à dire en leur absence. Trente ont été condamnés.Zerkani avait écopé de 12 ans d’emprisonnement, soit moins qu’Abaaoud – 20 ans – alors que le procureur, qui en avait requis 15, l’avait décrit comme le «plus grand recruteur de candidats au jihad qu’on ait jamais connu en Belgique». «Monsieur Zerkani a perverti toute une jeunesse, particulièrement celle du quartier Maritime de Molenbeek-Saint-Jean», en région bruxelloise, avait fait valoir le procureur fédéral, Bernard Michel, cité par l’agence Belga. Chakib Akroub avait été condamné à 5 ans, Reda Kriket à 10, ou encore Gelel Attar à 5. Arrêté au Maroc le 15 janvier dernier, ce Belge de Molenbeek est soupçonné d’être «lié directement» aux auteurs des attentats de …

Source : Yahoo


L'article Reda Kriket et la "filière syrienne" de Zerkani est repris par MONDIALNEWS mais nous n'en sommes pas les auteurs. Voir ci-dessus : Source